post doc en électromagnétisme et physico-chimie
LabSTICC UBO Brest France

post doc en électromagnétisme et physico-chimie

France 01 avr. 2021

À PROPOS L'INSTITUTION

LabSTICC UBO Brest France
Visiter la page de l'institution

DÉTAILS OPPORTUNITÉ

Université étatique
Région
Pays hôte
Date limite
01 avr. 2021
Niveau d'études
Type d'opportunité
Spécialités
Pays éligibles
Cette opportunité est destiné à tous les pays
Région éligible
Toutes les régions

Post doc au Lab-STICC - Brest - France

Nouveaux concepts d'antennes miniatures basés sur des ferrites auto polarisées innovantes pour des applications multifonctions et de polarisation circulaire (Projet «CONTACT»)

=================================================== ========

Durée: 24 mois

Date de début: 1.12.2020 ou 04/01/2021 (négociable)

Lieu: Lab-STICC research lab, Functional Materials Team, Université de Bretagne Occidentale, Brest, France

Le Lab-STICC est actuellement à la recherche d'un associé de recherche (Post-Doc) pour un projet de 36 mois initié par l'Agence Nationale de la Recherche: «CONTACT: Nouveaux concepts d'antennes miniatures basés sur des ferrites auto polarisés innovants pour des applications multi-fonctions et polarisation circulaire» . La durée du poste de post-doc est de 24 mois.

À propos du laboratoire

Créé depuis 2008, le Lab-STICC est un laboratoire de recherche multidisciplinaire dans le domaine des sciences et technologies de l'information et de la communication. Les chercheurs travaillent dans une structure unique au sein d'un thème central: «du capteur au savoir». Le Lab-STICC est une unité de recherche du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) regroupant deux universités (Université de Bretagne Occidentale, Brest; Université de Bretagne Sud, Lorient) et trois écoles supérieures d'ingénieurs (IMT Atlantique, ENSTA Bretagne et ENIB). Sous le titre UMR 6285, il est rattaché au département INS2I et INSIS du CNRS.

Le Lab-STICC regroupe plus de 566 personnes dont 317 permanents, 206 doctorants et 43 postes non permanents. Les équipes sont réparties sur les différents instituts sur plusieurs sites géographiques en Bretagne: Brest, Lorient, Rennes, Quimper et Vannes. Au cours des cinq dernières années, les membres du Lab-STICC ont rédigé plus de 700 articles de revues à comité de lecture, 1 800 communications de conférence et 40 brevets. Notre leadership en recherche a impliqué de fortes collaborations académiques et industrielles avec des subventions de recherche nationales et internationales d'un montant de plus de 30 M €. Les membres du Lab-STICC jouent un rôle important dans la formation académique (master, diplôme d'ingénieur) dans le domaine des TIC en Bretagne occidentale. Plusieurs institutions partenaires sont en charge de ces cours.

CONTACT Projet

Le projet CONTACT s'inscrit dans le contexte d'une augmentation très significative de la densité d'intégration des systèmes électroniques pour les équipements de communication, de localisation ou de surveillance. Cela nécessite la conception d'antennes qui doivent être à la fois miniatures et multifonctionnelles puisqu'elles doivent pouvoir répondre à plusieurs normes de communication. En outre, de nombreuses applications spatiales et militaires nécessitent une polarisation circulaire, qui est également une solution intéressante pour les domaines civils pour surmonter les désalignements entre l'émetteur et le récepteur et pour atténuer les facteurs de perte de polarisation inhérents dus aux problèmes de trajets multiples. Plus précisément, le projet CONTACT vise à démontrer un réseau d'antennes qui sera composé de 4 éléments rayonnants miniatures tri-bandes (GPS / Galileo) et à polarisation circulaire pour les systèmes de radionavigation par satellite.

Les points de retournement par rapport à l'état de l'art offrent une double approche, la première sur le développement de l'antenne et la seconde sur le matériau.

Le consortium est composé du laboratoire qui concevra les antennes (XLIM, Limoges), d'un fabricant (INNOVEOS), tous deux situés à Limoges, et du Lab-STICC (Functional Materials Team).

Dans le projet CONTACT, nous proposons d'atteindre ces objectifs (miniature, multi-bandes à polarisation circulaire) en proposant des solutions innovantes à base de matériaux ferrimagnétiques. Pour cette partie matérielle, des processus améliorés seront développés pour atteindre des ferrites auto-magnétisés avec des caractéristiques adaptées aux applications RF. Ce travail de développement du matériau auto-polarisé est la partie du projet qui est confiée au laboratoire-STICC.

Description de l'emploi

Le candidat doit être citoyen européen.

Le travail proposé se déroule dans le cadre du projet CONTACT.

Au sein de ce projet, le candidat aura en charge / sera fortement impliqué dans:

  • La conception et la fabrication des matériaux auto-polarisés
  • La caractérisation des matériaux, à plusieurs niveaux: caractérisation structurale, mesures de propriétés magnétiques statiques, mesures de perméabilité et permittivité HF, dans de larges gammes de températures et de fréquences.

A cet effet, le candidat fera partie d'une équipe de onze personnes, et travaillera en étroite collaboration avec le laboratoire XLIM.

Le demandeur doit avoir:

  • Déjà travaillé dans le cadre de la synthèse d'oxydes magnétiques par des méthodes chimiques.
  • Doctorat, de préférence avec des compétences en physico-chimie, et avec des connaissances en

○ Méthode de coprécipitation

  • Au moins sur la base du ferromagnétisme

○ Caractérisation XRD

  • Des compétences en mesures HF (ligne coaxiale, lignes de guidage rectangulaires,…) seraient appréciées.
  • Anglais courant - Français apprécié
  • Être autonome, curieux, avec le sens des responsabilités et le respect des engagements
  • Gestion de projet
  • Travail en équipe

Pour plus d'informations, veuillez contacter Jean-Luc Mattei, mattei@univ-brest.fr, +33 (0) 298017334.

Pour postuler, adressez-vous à Jean-Luc Mattei (mattei@univ-brest.fr)

- CV avec liste des publications et références

- bref exposé de recherche

Références

J.-L. Mattei, CN Le, A. Chevalier, A. Maalouf, N. Noutehou, P. Queffelec et V. Laur, «Un procédé simple pour obtenir des aimants auto-polarisés anisotropes constitués de particules de domaine unique de ferrite de baryum empilées», J. Magn . Magn. Mater., Vol. 451, pp. 208-213, avril 2018, doi: 10.1016 / j.jmmm.2017.10.121.


Choisissez votre destination d'études


Choisissez le pays que vous souhaitez le visiter pour étudier gratuitement, travailler ou faire du bénévolat

Vous trouverez aussi