fr

Poste de chercheur postdoctoral pour le développement d'une nouvelle famille de sondes IRM basée sur un procédé de fabrication additive innovant

Poste de chercheur postdoctoral pour le développement d'une nouvelle famille de sondes IRM basée sur un procédé de fabrication additive innovant

France 18 mars 2021
Université Claude Bernard Lyon 1 (UCBL)

Université Claude Bernard Lyon 1 (UCBL)

Université étatique (France), Parcourir ses opportunités similaires

DÉTAILS OPPORTUNITÉ

Récompense totale
0 $
Université étatique
Région
Pays hôte
Date limite
18 mars 2021
Niveau d'études
Type d'opportunité
Spécialités
Financement d'opportunité
Non financé
Pays éligibles
Cette opportunité est destiné à tous les pays
Région éligible
Toutes les régions

Un poste de stagiaire postdoctoral de 2 ans est disponible à l'Université Claude Bernard Lyon 1, Villeurbanne France. Le stagiaire postdoctoral participera à un programme de recherche multidisciplinaire ESTIMATE qui développe de nouvelles bobines IRM dédiées à la caractérisation 3D du génie tissulaire 1 . Le stagiaire postdoctoral travaillera au sein de différents groupes de recherche (AMPERE 2 , 3DFAB 3 et LGEF 4 ) ainsi qu'un groupe d'étudiants diplômés, de post-doctorants, de professeurs et de scientifiques du laboratoire AMPERE car de nombreux travaux seront développés sur son Plateforme «plastronique» v.

Contexte général du projet:

L'objectif principal d'ESTIMATE est de démocratiser l'imagerie non invasive pour la caractérisation des tissus modifiés de la synthèse à l'implantation. La technologie développée a le potentiel d'améliorer et d'optimiser le processus de fabrication, ce qui pourrait conduire à une percée en médecine régénérative.

Le concept d'ESTIMATE est que les différents éléments assurant les différentes fonctions de la sonde IRM doivent être fabriqués en un seul appareil compact facile à manipuler. Pour ce faire, le processus de fabrication doit être capable d'imprimer des géométries de bobines complexes en 3D sur les différents types de matériaux utilisés pour réaliser les différentes fonctions de la sonde IRM (détection de signal, mesure et surveillance de température, administration de médicaments. Cette approche, unique à ce temps, permettra une meilleure intégration, par exemple, d'un canal microfluidique de refroidissement cryogénique (nécessaire pour améliorer la sensibilité de la bobine RF) avec un transducteur mécanique (nécessaire pour les mesures d'élastographie par résonance magnétique).

Dans ce contexte, l'imagerie par résonance magnétique est proposée comme modalité de choix pour ce projet en combinaison avec la technologie des dispositifs d'interconnexion moulés. Grâce à sa capacité d'intégration en trois dimensions, celui-ci permet de combiner plus de fonctions, de réduire le nombre de composants, de simplifier l'assemblage. Le résultat attendu est une technologie d'IRM préclinique clé en main visant à surveiller avec précision la qualité des tissus d'ingénierie. La technologie développée pourrait conduire à une percée dans la médecine régénérative.

Que vas tu faire

1) Intégration de dispositifs de surveillance pour l' imagerie in vitro et in vivo de constructions tissulaires techniques: systèmes de chauffage et d'administration de gaz, capteur physiologique optique, interfaçage intelligent de la bobine RF et des périphériques pour contrôler les dispositifs. La conception d'une bobine IRM dédiée pour l'imagerie in vitro et in vivo sera nécessaire.

2) Imagerie avec une «sonde IRM» multifonctionnelle: caractérisation de la bobine par imagerie et comparaison avec des mesures sur banc. Après validation de la sonde IRM, la conception sera répliquée pour être testée par des non-experts sur différentes plateformes du réseau français d'imagerie in vivo 5 .

Responsabilités

Tous les candidats devront utiliser et étendre les instruments d'IRM de pointe pour développer de nouveaux outils pour faciliter l'imagerie de constructions biologiques in vitro et in vivo . Plus précisément, les tâches principales concerneront la conception / fabrication de bobines, l'intégration de périphériques tels que des piézo-actionneurs pour l'élastographie par résonance magnétique, la collecte, la gestion et l'analyse de données, le post-traitement d'images, l'analyse de cohorte multi-paramétrique.

Critères d'admissibilité

Les candidats doivent être titulaires d'un doctorat en imagerie biomédicale, ingénierie, instrumentation ou dans des domaines connexes. Une expérience dans la conception et la fabrication de bobines IRM est hautement souhaitable ainsi que dans des processus de fabrication innovants. Le candidat idéal sera très motivé, fiable et sera tout aussi productif lorsqu'il travaillera indépendamment ou en coopération.

comment s'inscrire

Les candidats doivent envoyer par e-mail un CV avec deux références et des intérêts et activités de recherche récents à envoyer à simon.lambert@univ-lyon1.fr .

1 https://simonlambert29.wixsite.com/anrestimate

2 http://www.ampere-lab.fr/?lang=en

3 http://fabric-advanced-biology.univ-lyon1.fr/

4 https://lgef.insa-lyon.fr/en/

5 http://www.plastronique.com/

6 https://www.francelifeimaging.fr/en/about/

Autres organisations


Ajouter votre question

Choisissez votre destination d'études


Choisissez le pays que vous souhaitez le visiter pour étudier gratuitement, travailler ou faire du bénévolat

Vous trouverez aussi