Post-doctorant en génomique psychiatrique, entièrement financé
Université de Montréal

Post-doctorant en génomique psychiatrique, entièrement financé

Canada 22 avr. 2021

À PROPOS L'INSTITUTION

Fondée en 1878, l'Université de Montréal, avec ses deux écoles affiliées, l'École Polytechnique et les HEC Montréal, est aujourd'hui la plus grande université du Québec et la deuxième au Canada.
Visiter la page de l'institution

DÉTAILS OPPORTUNITÉ

Université étatique
Région
Pays hôte
Date limite
22 avr. 2021
Niveau d'études
Type d'opportunité
Spécialités
Pays éligibles
Cette opportunité est destiné à tous les pays
Région éligible
Toutes les régions

Nos laboratoires recrutent un chercheur postdoctoral talentueux avec une formation en génomique .

Le laboratoire de Sébastien Jacquemont cartographie la relation entre les variantes génomiques rares, la cognition, le comportement et le risque d'affections neuropsychiatriques. Ces travaux sont menés au sein du nouveau Consortium «Genome 2 Mental Health» financé par l'Institut national de la santé mentale.

Le laboratoire de Guillaume Dumas combine des outils de calcul et des approches multi-échelles pour l'étude de la fonction mentale et des dysfonctionnements et l'adaptation de soins optimaux au patient individuel, des génomes aux smartphones.

Conditions:

Le candidat idéal est titulaire d'un doctorat. en génétique, génomique, bioinformatique ou équivalent et devrait avoir des compétences en codage en utilisant R, Python ou Matlab.

Nature de la recherche:

Nous visons à comprendre la relation entre les variantes génomiques rares, les dimensions cognitives et comportementales et le risque de troubles psychiatriques.

Des analyses seront effectuées sur la population générale et les cohortes psychiatriques avec des données cognitives, neuroimagerie et génomique. Cet ensemble de données agrégées de plus de 30 cohortes internationales différentes comprend entre 400 000 et 800 000 individus. Les données CNV sont appelées à l'aide de données de tableau de génotypage. Les données de séquençage de l'exome et du génome entier sont également disponibles pour un sous-ensemble de l'ensemble de données (cible:> 200 000 individus).

Le candidat retenu étudiera la relation entre l'annotation fonctionnelle des gènes (par exemple, la distribution topologique de l'expression des gènes dans le cerveau et leurs effets sur les mesures neurales, cognitives et comportementales ainsi que le risque de troubles psychiatriques).

Les collaborations avec d'autres étudiants dans les laboratoires de Danilo Bzdok ( https://danilobzdok.de/ ) et Guillaume Dumas ( http://gdumas.fr/ ) permettront de réaliser des analyses à travers les modalités et d'utiliser des outils informatiques de pointe méthodes.

Environnement:

Notre laboratoire offre un environnement stimulant et international. Le projet est mené avec de grands consortiums (USA, Canada et Europe). Les étudiants interagissent ainsi avec des équipes internationales et peuvent se former dans un laboratoire collaborateur à l'étranger pour acquérir une expertise supplémentaire. Ils peuvent également suivre des cours d'été sur des sujets spécifiques. On attend d'eux qu'ils présentent leurs recherches lors de conférences internationales.

Les postes sont disponibles maintenant et resteront ouverts au cours de l'année prochaine.

Les candidats doivent envoyer un curriculum vitae et une recommandation à:

Sébastien Jacquemont
Professeur agrégé, Université de Montréal
Chaire de recherche du Canada
sebastien.jacquemont@umontreal.ca
https://www.minds-genes.org/
http://gdumas.fr/
https://danilobzdok.de/
https://recherche.chusj.org/fr/accueil

Choisissez votre destination d'études


Choisissez le pays que vous souhaitez le visiter pour étudier gratuitement, travailler ou faire du bénévolat

Vous trouverez aussi