chercheur postdoctoral en immunologie / biologie de l'ARN

chercheur postdoctoral en immunologie / biologie de l'ARN

France 31 déc. 2020
INSERM

INSERM

Université étatique, Parcourir ses opportunités similaires

DÉTAILS OPPORTUNITÉ

Université étatique
Région
Pays hôte
Date limite
31 déc. 2020
Niveau d'études
Type d'opportunité
Spécialités
Financement d'opportunité
Financement complet
Pays éligibles
Cette opportunité est destiné à tous les pays
Région éligible
Toutes les régions

La régulation post-transcriptionnelle par les protéines de liaison à l'ARN (RBP) contrôle tous les aspects de la vie de l'ARN, de la synthèse, l'édition, la localisation et la traduction de l'ARNm en protéines fonctionnellement actives. En utilisant les dernières technologies de séquençage à haut débit, nous avons découvert de nouveaux mécanismes de régulation dépendants de la RBP qui contrôlent les réponses immunitaires innées et adaptatives. En particulier, nous cherchons à comprendre comment les RBP modulent différemment l'expression des gènes lors de l'activation des lymphocytes B et leur contribution à l'auto-immunité du système nerveux central (SNC). Nous recherchons un biologiste moléculaire ou un immunologiste idéalement avec des connaissances en analyse computationnelle. Le candidat générera et intégrera des données à partir de modèles murins in vivo conditionnels knock-out et des dernières technologies biochimiques et de séquençage pour étudier la régulation de l'épissage et de la traduction de l'ARN dans les lymphocytes B en normal et en physiopathologie dans le SNC.

  • Le candidat retenu sera impliqué dans un projet hautement collaboratif entre le Centre de Phyisiopathologie Toulouse Purpan (CPTP, Toulouse) et l'Institut Necker (Paris) financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR). Au sein de cette équipe, le candidat assumera des responsabilités sur la caractérisation de nouveaux mécanismes impliqués dans le développement et le fonctionnement des cellules B dans différents modèles d'auto-immunité, y compris l'encéphalomyélite auto-immune expérimentale (EAE).
  • Le stagiaire postdoctoral sera fortement impliqué dans la découverte des mécanismes moléculaires contrôlés par les RBP, l'identification des interactions protéine: ARN par iCLIP-seq ainsi que la caractérisation approfondie du transcriptome et du translatome des cellules B dans différents contextes.
  • En outre, le candidat explorera les signaux intracellulaires et externes qui contrôlent la fonction RBP dans l'homéostasie et l'inflammation normales des cellules B (paramètres in vivo et in vitro).
  • Le candidat doit mener des recherches de manière indépendante avec un soutien et une supervision adaptés à l'expérience et aux besoins précédents.
  • Le chercheur postdoctoral présentera l'avancement du projet lors de rencontres internes régulières entre les équipes impliquées dans le projet, ainsi que lors de conférences nationales et internationales.
  • Le candidat retenu bénéficiera d'un soutien complet pour postuler à ses propres bourses / subventions nationales et internationales qui soutiennent le projet ainsi que le développement de carrière.

Autres organisations


Choisissez votre destination d'études


Choisissez le pays que vous souhaitez le visiter pour étudier gratuitement, travailler ou faire du bénévolat

Vous trouverez aussi


Mots clés


postdoctoral fellowship france Chercheur postdoctoral